Appelez-nous ! (418) 842.9670

La kinésiologie appliquée

La kinésiologie appliquée est un système de diagnostic et de traitement mis au point par le chiropraticien américain George Goodheart à la fin des années 1960. Sa principale caractéristique est l'utilisation de tests musculaires manuels pour déceler les déséquilibres mécanique, biochimique et émotionnel du corps.

 La kinésiologie est une pratique spécifique, coordonnée par l'International College of Applied Kinesiology. C’est une technique fiable et complexe qui, avec le temps, fut réduit par certains praticien non certifiés, à un simple test de la « descente du bras »,  qui prétendent déceler grâce à ce test, des allergies ou des affections en quelques minutes.

 Un concept

En présence d’une déficience posturale, Dr. Goodheat a remarqué qu’il a toujours des muscles faibles (inhibés) et des muscles hypertoniques (facilités).  En cherchant la cause de l’inhibition des muscles, il s’est aperçu, avec l’aide d’autre technique comme l’acupuncture, qu’il y avait presque toujours un organe malade, un problème émotif ou biochimique en cause.  Avec les années, il en est venu à la conclusion que tout disfonctionnement musculaire n’était qu’un symptôme d’une cause plus profonde.  Avec les années, un véritable protocole d’examen et de technique fut élaboré sur les principes de base du Dr. Goodheat, ce protocole se basant sur 3 aspects (triade santé):

 

  • L'aspect structurel et postural concerne l’anatomie et la biomécanique
  • L'aspect biochimique concerne le métabolisme, la nutrition et l'influx nerveux.
  • L'aspect psychique concerne les processus émotionnels et spirituels.
Diapositive7
neurolymphatique
Physiotherapist is doing intraoral technique of massage masseter muscle.

Quelques illustrations simplifiées

 Exemples :

 Lors de l’examen, le clinicien va procéder à l’évaluation des points réflexes au crâne et de la posture pour trouver les déséquilibres posturaux : les faiblesses et tensions musculaires.  Suite à la synthèse de son évaluation, il devra déterminer si la cause du déséquilibre musculaire provient d’un problème structurel (anatomie, biomécanique), d’une sensibilité alimentaire (allergie/intolérance) ou d’une carence nutritionnelle.  Le clinicien pourra donner un diagnostic précis seulement après une batterie de tests mécanique, biomécanique, neurologique, etc.

  

Les traitements 

En 1974, des chiropraticiens américains ont mis sur pied l'International College of Applied Kinesiology (ICAK). Il s’agit à la fois d’un organisme associatif et d’un institut pouvant coordonner la formation et la recherche. La plupart des techniques de traitement sont tirés de la chiropratique ou de techniques connexes. Ces traitements manuels se classent en 5 types d'interventions qui visent les objectifs suivants :

  • assurer l'intégrité des fibres nerveuses;
  • stimuler le système lymphatique;
  • améliorer la circulation sanguine dans les muscles et organes;
  • assurer une circulation optimale du liquide rachidien dans les structures crânienne et sacro-iliaque;
  • équilibrer le ou les méridiens associés au muscle ou à l'organe en cause (selon le même système que la Médecine traditionnelle chinoise).

 Mentionnons que la nutrition, l'activité physique et l'hygiène de vie en général font également partie des outils de base de cette approche thérapeutique.

  

Ne pas confondre « kinésiologie appliquée » avec...

  •  Kinésiologie : « la science du mouvement qui s'intéresse, en particulier, à l'utilisation thérapeutique des mouvements du corps ». Le kinésiologue est un professionnel de formation universitaire qui, par une intervention personnalisée et sécuritaire en activité physique, contribue au maintien ou à l'amélioration de la santé des individus.
  •   Masso-kinésiologie : C’est le deuxième niveau de massothérapie qu’il est possible d’atteindre au Québec, juste avant l’orthothérapie.
  •  La kinésiologie de la « Santé par le Toucher » (« Touch For Health ») : une technique de bien-être (développée par un ancien élève de Goodheart, John Thie) que l'on dit praticable aussi bien par le profane que par le professionnel12,13.
  •   La kinésiologie de la « Gymnastique Cérébrale » (« Brain Gym® ») : une application des travaux de Goodheart aux problèmes d’apprentissage (scolaire en particulier), mise au point par Paul Dennison.
  • La kinésiologie du « Cerveau Intégré » (« Three in One Concepts ») : un système orienté vers les émotions et créé par G. Stokes et D. Whiteside.
  •   La kinésiologie périnatale qui permettrait de dialoguer avec le foetus.
  • La kinésiologie de reprogrammation, une approche intuitive, qui vise à découvrir ce qui a été « imprimé » dans le corps par le vécu (l'« histoire ») et, ce faisant, permettrait à l'intelligence innée du corps de défaire ces « impressions » négatives ou pathologiques.