Appelez-nous ! (418) 842.9670

L'alimentation vivante

L’alimentation vivante était pratiquée il y a plus de 2 000 ans par une communauté juive, dont les membres, dit-on, pouvaient vivre jusqu’à 120 ans. Aujourd'hui, c'est à A. Wigmore et V. Kulvinkas, de l’institut de santé Hippocrate, que l'on doit la promotion de ce régime.

 

fourchette

Avantages et inconvénients

Satiété et bien-être

Très riche en nutriments, protéines et fibres alimentaires, ce type d'alimentation devrait vous soutenir et vous rassasier.  Mais le fait de manger seulement des végétaux crus risque d'être monotone sans compter que vous aller perdre une partie des nutriments de vos légumes.: si on prend la carotte, elle donne plus de vitamine A quand elle est légèrement cuite, croquante, que nature.

Le social

Difficile à suivre ce type alimentaire hors de chez soi, surtout lorsque l'on mange dans des restaurants.  Bien que certains restaurants spécialisés végétariens se retrouvent dans les grandes villes, il n'est pas ainsi dans les banlieues.   Les repas en famille et avec les amis peuvent être grandement compliqués, tellement que certains ne voudront tout simplement pas vous inviter afin de ne pas se mettre dans l’embarras.

Perte de poids

Une recherche allemande a démontré une perte pondérale moyenne de 9,9 kg chez les hommes et de 12 kg chez les femmes après l’adoption de ce régime.   Ces résultats sont expliqués par l'apport en sucre moindre et par la sensation rapide de satiété chez les participants.

Apport nutritionnelle

Une diète végétalienne peut entraîner des déficiences en vitamine B12, zinc, de bon cholestérol (HDL), un manque de calcium,  et élever le taux d’homocystéine dans le sang (facteur prédisposant aux maladies cardiovasculaires).   Les gens qui choisissent ce mode alimentaire, devraient envisager de prendre des suppléments en vitamine B12, calcium, vitamine D et zinc

Objectifs

  • Favoriser l’élimination des déchets accumulés dans l’organisme.
  • Prévenir certaines maladies, aider le corps à guérir ou en alléger les symptômes : cancers, arthrite, troubles de digestion, diabète, maladies cardiovasculaires, etc.
  • Vivre plus longtemps en bonne santé.
  • Avoir plus d'énergie, de vigueur.

Principes

Seul les aliments crus sont permis, de préférence biologiques et alcalinisants, qui n’ont subi aucune transformation, exception faite de la germination et de la fermentation. La cuisson à faible température, max 40 °C (104 °F) est permise. Bien que ce régime soit végétalien, certaines variantes incluent les viandes et le poisson crus.

Dans la pratique, on applique le principe des « combinaisons alimentaires », qui consiste à ne pas mélanger certains groupes de nutriments, par exemple les protéines avec les féculents, ou les fruits sucrés avec les fruits acides.